contactez-nous
Merci, votre message a bien été envoyé.

*Champs obligatoire

Quelles sont les étapes clefs d’un projet informatique externalisé ?

17/10/2016

Dans la gestion d’un projet informatique, les entreprises sous-estiment très souvent le travail de préparation. Retour sur les étapes clés d’un projet informatique réussi.

Ne pas plonger la tête la première. L’externalisation d’un projet informatique, surtout en offshore, se prépare. Chaque projet dépend de l’entreprise. Il correspond à son mode de fonctionnement et à ses ressources humaines. Une PME en pleine croissance ne réagit pas comme une grande entreprise. Et puis, il faut être prêt : « la première question à se poser : est-ce que mon projet est compatible à l’externalisation ? », insiste Romain Juillet, co-fondateur de Bocasay.

Une problématique qu’il ne faut pas éviter. « Le premier élément pour juger de l’éligibilité d’un projet à l’offshore est la capacité du client à définir totalement le contenu de l’application. Autrement dit : est-il capable de réaliser les spécifications ? Si c’est le cas, il va pouvoir suivre le projet sans problème. Sinon, peut-il exprimer clairement ce qu’il souhaite pour permettre au prestataire de les rédiger ? », ajoute Romain Juillet.

« Plus la communication est régulière, plus le projet a des chances de réussir »

Au-delà des compétences, le client va devoir dégager du temps. Un projet d’externalisation ne se fait pas tout seul. « La réussite d’un projet, externalisé ou non, vient des échanges entre la partie technique, la partie fonctionnelle et le client. Plus la communication est régulière et simple, plus le projet à de chance de réussir », explique le co-fondateur de Bocasay. L’entrepreneur conseille même de se former au métier du client, si l’activité est complexe.

Sur la partie offshore, la difficulté dépend du choix de la prestation de l’entreprise. « Si c’est au forfait, les questions de procédure sont entièrement à la charge du prestataire, lequel met en place la méthodologie qu’il maîtrise bien », souligne l’entrepreneur. Au contraire, les projets en régie sont gérés par le client. C’est lui qui choisit la méthodologie. « Nous sommes en mesure de conseiller nos clients sur les process et les outils à mettre en place si nécessaire », rassure-t-il cependant.

Ne jamais être dépassé

Attention cependant à ne pas aller trop vite. Trop de clients se précipitent. Vous ne pouvez pas démarrer un projet sans avoir posé toutes les questions. « Mieux un projet est préparé, plus le résultat correspondra aux attentes du client et les délais seront respectés. Il vaut mieux prendre du temps au début. Posez toutes les questions, décrivez tous les scénarios possibles, avant que de se lancer tête baissée dans le code », avance Romain Juillet.

Quant au bilan, il n’est jamais totalement achevé. Très souvent, un projet informatique évolue. Sur une prestation au forfait, vous bénéficiez d’un chef de projet français. Il sera en communication régulière avec vous. En équipe dédiée, l’entreprise a comme collaborateur un responsable d’équipe. « En plus de travailler sur vos projets, il est là pour refléter la stratégie client », appuie Romain Juillet.

Une ressource dédiée existe également pour le suivi des équipes. Ils prennent la température au quotidien et réalisent des rapports toutes les semaines sur l’activité de l’équipe. Ceci afin de ne jamais être dépassé.


logo
Nous vous accompagnons dans l’externalisation de vos développements web.

En mode projet

ou

En mode régie

Bocasay c’est aujourd’hui une équipe de plus de 50 passionnés entre la France et Madagascar. Nous partageons tous l’ambition de devenir un des leaders du développement web francophone dans l’océan indien.