Croissance des applications mobiles de livraison de courses à domicile

Article

Le marché de la livraison ultra-rapide des courses à domicile est en plein explosion.

Depuis le mois d’avril, de nombreuses startups le plus souvent étrangères ont été créées dans le secteur de la livraison rapide des courses à domicile. Ces jeunes pousses espèrent s’insérer sur le marché avant les réseaux de distribution.

Vous l’avez sans doute déjà croisé dans le métro parisien, la nouvelle marque allemande Flink vous promet de livrer vos courses en 10 minutes top chrono. Flink n’est pas le seul a avoir pressenti l’opportunité de ce marché naissant car il est suivi de près par Yango Deli porté par le géant de l’internet russe Yandex, qui targue quant à lui de vous apporter vos courses chez vous en 15 minutes seulement. Ce service existe déjà en Russie depuis 2019. L’ouvrir en France est un pari réussi pour 2021.

Flink application mobile de livraison rapide à domicile débarque à Paris
Flink application mobile de livraison rapide à domicile débarque à Paris

Ces startups ont fleuri sur le marché français en très peu de temps : à vrai dire en moins de 6 mois. Ce marché était alors principalement dominé par les géants de la grande distribution. Aujourd’hui on dénombre une vingtaine d’entreprises qui se lancent sur ce créneau du « Quick commerce ». Ces entreprises effectuent leurs livraison depuis des micro-entrepôts qui s’implantent désormais un peu partout en ville pour permettre de livrer en un temps record dans les quartiers citadins.

En effet, depuis la pandémie, des habitudes de consommations naissantes se sont considérablement renforcées. Commande des repas sur internet, faire ses courses en ligne est devenu monnaie courante, et peut-être fait en deux clics à partir d’une application mobile bien optimisée !

Ces entreprises qui viennent de Turquie, du Royaume-Uni, d’Allemagne ou de Russie ont bien senti le vent tourner et elles ont compris que ces habitudes de consommations exacerbées pendant les confinements successifs et la pandémie sont à présents bien ancrés chez les populations citadines et ils comptent bien en tirer profit.

Yango Deli a envahi les murs du métro parisien
Yango Deli a envahi les murs du métro parisien

Leur stratégie a bien été réfléchie, et certaines de ces startups sont même accessibles depuis l’application Too Good to Go (qui participe à réduire le gaspillage alimentaire). D’autres clés de succès ont été ajouté à leur arc, comme des horaires de livraison très entendus de 7h jusqu’à minuit tous les jours de la semaine y compris le week-end avec des frais de livraison peu élevés.

Le marché est clairement mûr dans les achats à distance des produits alimentaires.

Le cabinet Nielsen déclare qu’en 2021 le secteur des ventes alimentaire en ligne a dépassé celui du commerce physique de proximité. Avec des ventes de courses en ligne à 9% contre 8,4% pour le commerce de proximité. Le Quick commerce fait à présent partie des habitudes de consommation des français. Ces entreprises se sont très bien préparées à réussir leur pénétration sur le marché grâce aux nouvelles technologies.

Des levées de fonds qui accélèrent la cadence

Dans des communiqués de presse chacun déclare avoir déjà consommé une part du gâteau avec :

  • 100 000 utilisateurs pour Cajoo,
  • 10 000 téléchargements pour Flink par semaine.

Cajoo est notre jeune pousse française. Cette dernière a décidé de s’allier avec Carrefour et a levé plus de 40 millions de dollars en septembre dernier. Ce partenariat stratégique avec Carrefour devrait leur permettre de mettre à l’amende leurs concurrents et surtout de doubler le nombre de ses micro-entrepôts (appelés dark store).

Les autres startups sont toujours dans la courses des levées de fond, avec 100 millions de dollars levés pour Everli et 244 millions pour Gorillas.

L’avenir nous dira ce que deviendront toutes ces startups. Certaines sont destinées à être revendues afin de répondre aux objectifs fixés par les investisseurs. D’autres finiront sûrement par devenir rentables.

Une logistique de livraison bien rodée

Ces applications mobiles de livraison rapide de courses à domicile sont bâties sur le modèle de livrer des courses depuis des supermarchés existants ou bien depuis des dark stores (micro entrepôts).

Leur stratégie est identique : ils ont tous mis en place leur propre réseau de magasins d’approvisionnements. Ce sont les préparateurs et les livreurs de commandes qui ont le droit d’accéder à ces micro-entrepôts. Le Directeur Général de Flink déclare avoir environ 150 000 clients potentiels dans un rayon de 10 minutes de chaque magasin. Si la startup arrive à convertir 5% à 10% de ces prospects en clients alors le micro-entrepôt devient rentable. Il indique également qu’ils sont à environ 500 livraisons à domicile par jour par magasin. On comprend facilement pourquoi dans des grandes villes telles que Paris ou Lyon ce type de business model fonctionne bien.

A contrario, l’italien Everli par exemple va lui livrer les courses depuis un supermarché.

Une commande est en moyen préparée entre 1 et 2 minutes. En effet le dark store est optimisé pour que les préparateurs soient efficaces. Il n’y a aucun client dans les allées, la circulation dans les couloirs est idéale pour préparer très rapidement chaque commande. Évidemment le dark store ne dispose pas d’autant de références produits qu’un supermarché normal. Un supermarché proposera un choix de 15 shampoing différents. Dans le micro-entrepôt on ne retrouvera que 5 marques de shampoing, les 5 marques qui marchent le mieux.

Autre évolution et amélioration notable, ces startups bien préparées ont tirées des leçons du statut instable des livreurs des entreprises de livraison actuelles. Elles mettent fin à la précarité des livreurs et assurent les embaucher sous contrat à durée indéterminée. Des salles de repos ont aussi été créés pour les « riders » (livreurs) entre deux livraisons. Cela leur évite d’attendre dehors, dans la rue. D’autres postes donnant lieu à des évolutions de carrière ont même été pensé tels que : responsable d’équipe, responsable de dark store etc.

Ces startups ciblent plusieurs populations et pas forcément les populations les plus aisées. Elles assurent s’adresser également :

  • aux Mamans qui souhaitent éviter de porter leurs courses,
  • aux employés qui veulent prendre l’apéro au bureau…

Le Directeur Général de Gorillas assure que les produits de puériculture ainsi que les produits frais représentent ses meilleurs ventes. D’après leur déclaration la population commanderait plus de trois fois par mois.

Un paradoxe est tout de même à noter dans l’envie de la population de ralentir, avec l’émergence des concepts de « slow life » tandis que là on assiste à une réelle accélération.

Avec le développement de ces application mobiles de livraison rapide, chaque type de besoin est traité de façon personnalisé.

Si vous avez un concept de livraison à domicile qui touche une niche de marché et que vous recherchez une équipe de développeurs à prix raisonnable pour le réaliser, rentrons en contact et discutons de votre projet. Chez Bocasay, nous sommes spécialisés dans le développement de projets mobiles offshore depuis 8 années maintenant. Découvrez nos implantations à Paris, Bruxelles, au Vietnam, à Madagascar et à l’Île Maurice.

Source : https://www.lemonde

Copyright images : goflink.com et deli.yango.com

Visitez le Blog - tech, méthodes et dernières actus.