Évolutions, tendances des langages de développement web

Article

Tout appareil électronique que nous utilisons dans notre vie quotidienne dépend d’un algorithme développé par un langage de programmation informatique. C’est tout simplement la façon dont les ordinateurs communiquent entre eux. 

Vous êtes-vous déjà demandé combien de langages de programmation informatique existent actuellement ? Selon des estimations variables, le nombre total de langages de programmation se situe entre 250 et 9000.

Qu’ils codent dans le langage choisi par le client ou dans leur propre langage, les développeurs de logiciels et de sites web d’aujourd’hui bénéficient d’une abondance de langages de programmation disponibles pour toutes les applications.

Dans cet article, nous allons explorer l’évolution progressive de certains des langages de programmation les plus importants au monde, et découvrir certaines des tendances les plus cruciales de la programmation actuelle.

Développeurs de logiciel, un métier en constante évolution.
Développeurs de logiciel, un métier en constante évolution.

Qu’est-ce qu’un langage de programmation ?

On peut considérer qu’un langage de programmation est un langage informatique utilisé par les programmeurs – ou développeurs de logiciels – pour communiquer avec les ordinateurs et autres appareils numériques. Il s’agit essentiellement d’une série d’instructions, ou d’algorithmes, écrites dans un environnement linguistique spécifique tel que Python ou C, dans le but principal d’effectuer un large éventail de tâches spécifiques.  

Types de langages de programmation

En général, tous les langages de programmation informatique, qu’ils soient nouveaux ou anciens, peuvent être divisés en deux catégories principales :

Les langages de bas niveau

Les langages de bas niveau sont utilisés pour écrire des instructions informatiques en code binaire, c’est-à-dire en code machine composé des chiffres 0 et 1. Le langage machine et le langage d’assemblage sont des exemples de langages de bas niveau.

Le langage machine est la première génération de programmation informatique. Il utilise des instructions sous forme binaire qui peuvent être directement interprétées par un processeur sans qu’il soit nécessaire de les traduire.

Le langage d’assemblage est la seconde génération de programmation informatique de bas niveau. Ce type de langage permet aux programmeurs d’écrire des instructions informatiques en utilisant un code symbolique au lieu d’un code binaire composé uniquement de 0 et de 1.

Langages de haut niveau

Les langages de haut niveau sont des langages de programmation qui permettent aux développeurs de logiciels d’écrire des instructions informatiques en utilisant des commandes écrites dans des langues humaines comme l’anglais.

Chaque langage de haut niveau possède son propre ensemble de règles et sa propre grammaire pour écrire des instructions permettant de programmer un dispositif numérique. Ces ensembles de règles uniques sont généralement appelés la « syntaxe » d’un langage de programmation particulier. Contrairement aux langages de bas niveau, avant d’exécuter un programme écrit dans un langage de haut niveau, les instructions de codage doivent d’abord être traduites en code machine.

Chaque langage de programmation de haut niveau utilise son propre programme de traduction intégré.

L’évolution des langages de programmation informatique

À l’ère du numérique, où presque tout est instantanément possible en quelques clics, il est facile d’oublier le chemin parcouru au cours de cette incroyable avancée technologique. Jetons un coup d’œil à certaines étapes clés de l’évolution des langages de programmation informatique :  

1843 – Ada Lovelace programme pour le moteur analytique de Charles Babbage

Considéré par certains comme le « père de l’ordinateur », Charles Babbage a proposé en 1837 le moteur analytique, un ordinateur mécanique polyvalent. En 1843, Ada Lovelace, la première programmeuse informatique au monde, a été la première à reconnaître que le moteur analytique pouvait faire bien plus que de simples calculs, et elle a publié le premier algorithme destiné à fonctionner sur ce moteur.

1949 – L’assemblage devient le premier type de langage de programmation largement utilisé

Comme mentionné ci-dessus, ce type de langage de programmation de bas niveau est important car il a été le premier à permettre aux programmeurs d’écrire du code en utilisant des symboles au lieu du code binaire. Aujourd’hui encore, le même type de programmation informatique est utilisé dans des logiciels en temps réel comme les systèmes de navigation de vol de simulation et les équipements de surveillance médicale, ou pour créer des virus informatiques.

1952 – Autocode devient le premier langage de programmation informatique compilé

Développé pour la première fois par Alick Glennie pour l’ordinateur Mark 1, Autocode est un terme utilisé pour désigner une famille de « systèmes de codage simplifiés ». Rebaptisés par la suite langages de programmation – qui ont fini par inclure des exemples comme Cobol et Fortran.

Même si le Fortran n’est pas très utilisé dans l’industrie aujourd’hui, il est toujours utilisé par la NASA et il est toujours populaire dans les applications scientifiques et d’ingénierie.

𝕍𝕠𝕦𝕤 𝕒𝕧𝕖𝕫 𝕓𝕖𝕤𝕠𝕚𝕟 𝕕’𝕦𝕟 𝕡𝕒𝕣𝕥𝕖𝕟𝕒𝕚𝕣𝕖 𝕔𝕒𝕡𝕒𝕓𝕝𝕖 𝕕𝕖 𝕡𝕣𝕠𝕕𝕦𝕚𝕣𝕖 𝕦𝕟 𝕕𝕖́𝕧𝕖𝕝𝕠𝕡𝕡𝕖𝕞𝕖𝕟𝕥 𝕚𝕟𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕢𝕦𝕖 𝕕𝕖 𝕙𝕒𝕦𝕥𝕖 𝕢𝕦𝕒𝕝𝕚𝕥𝕖́ 𝕡𝕠𝕦𝕣 𝕧𝕠𝕥𝕣𝕖 𝕖𝕟𝕥𝕣𝕖𝕡𝕣𝕚𝕤𝕖 ? ℂ𝕙𝕖𝕫 𝔹𝕠𝕔𝕒𝕤𝕒𝕪, 𝕟𝕠𝕤 𝕖́𝕢𝕦𝕚𝕡𝕖𝕤 𝕕𝕖 𝕕𝕖́𝕧𝕖𝕝𝕠𝕡𝕡𝕖𝕦𝕣𝕤 𝕤𝕡𝕖́𝕔𝕚𝕒𝕝𝕚𝕤𝕖́𝕤 𝕗𝕠𝕦𝕣𝕟𝕚𝕤𝕤𝕖𝕟𝕥 𝕕𝕖𝕤 𝕤𝕠𝕝𝕦𝕥𝕚𝕠𝕟𝕤 𝕝𝕠𝕘𝕚𝕔𝕚𝕖𝕝𝕝𝕖𝕤 𝕕𝕖 𝕡𝕠𝕚𝕟𝕥𝕖 𝕒̀ 𝕕𝕖𝕤 𝕖𝕟𝕥𝕣𝕖𝕡𝕣𝕚𝕤𝕖𝕤 𝕕𝕦 𝕞𝕠𝕟𝕕𝕖 𝕖𝕟𝕥𝕚𝕖𝕣. ℙ𝕣𝕖𝕟𝕖𝕫 𝕔𝕠𝕟𝕥𝕒𝕔𝕥 𝕒𝕧𝕖𝕔 𝕟𝕠𝕦𝕤 𝕡𝕠𝕦𝕣 𝕤𝕒𝕧𝕠𝕚𝕣 𝕔𝕠𝕞𝕞𝕖𝕟𝕥 𝕟𝕠𝕦𝕤 𝕡𝕠𝕦𝕧𝕠𝕟𝕤 𝕧𝕠𝕦𝕤 𝕒𝕚𝕕𝕖𝕣 𝕕𝕒𝕟𝕤 𝕧𝕠𝕥𝕣𝕖 𝕡𝕣𝕠𝕔𝕙𝕒𝕚𝕟 𝕡𝕣𝕠𝕛𝕖𝕥.

1957 – Fortran est conçu pour le calcul numérique et le calcul scientifique

Développé par John Backus et IBM, Fortran est considéré comme le premier langage de haut niveau, conçu pour être relativement facile à apprendre et largement applicable.

Plus important encore, Fortran a permis aux programmeurs de développer des logiciels 500 % plus rapidement qu’en écrivant du code en langage assembleur ou en langage machine.

Le logiciel qui a fait fonctionner les vaisseaux spatiaux Voyager 1 et 2 de la NASA a été écrit en Fortran 5.

1959 – Le Cobol s’impose comme langage commun orienté métier

Devenu le langage de prédilection pour les applications professionnelles, il doit une grande partie de sa popularité à IBM.

En 1997, 80 % des entreprises du monde entier utilisaient Cobol. Pas plus tard qu’en 2020, l’Internal Revenue Service américain s’est frayé un chemin vers un IMF (Individual Master File) basé sur Cobol, afin d’aider les citoyens et les entreprises dans le cadre du programme d’aide et de secours en cas de pandémie de coronavirus.

1964 – BASIC (Beginners’ All-Purpose Symbolic Instruction Code)

Conçu par John G. Kennedy et Thomas E. Kurtz, le langage de programmation BASIC se voulait aussi accessible que possible, et il n’est pas surprenant qu’il ait fini par dominer le marché des ordinateurs domestiques qui a émergé dans les années 1970. En 1991, Microsoft avait développé Visual Basic en combinant une version actualisée de BASIC avec un constructeur visuel de formulaires.

1972 – Le langage C commence à façonner l’avenir de l’ordinateur personnel.

C’est la mère de presque tous les langages de haut niveau et reste à ce jour l’un des plus populaires au monde. Il peut être utilisé pour la mise en œuvre d’un système d’exploitation informatique, d’un système embarqué, ainsi que dans des environnements Web en utilisant l’interface CGI (Common Gateway Interface).

Les langages de programmation dérivés du C comprennent C#, D, Go, Java, JavaScript, Limbo, Python et d’autres.

À quoi sert un langage de programmation ?
À quoi sert un langage de programmation ?

Tendances actuelles des langages de programmation           

Alors que la transformation numérique de notre monde progresse plus rapidement que jamais et que les compétences en programmation restent très demandées dans un large éventail de secteurs, quels sont les langages de programmation informatique les plus importants et les plus utilisés aujourd’hui ?

Python

Près de 50 % des développeurs de logiciels utilisent aujourd’hui le langage de programmation Python. Il s’agit d’un langage de haut niveau et lisible, approuvé par Google, Pinterest, Wikipédia, Instagram et d’autres.

JavaScript

JavaScript est un langage de programmation multi-paradigme et dynamique choisi par près de 65 % des programmeurs d’aujourd’hui. Il est soutenu par Microsoft, Paypal, Netflix, Uber, Facebook et d’autres.

Java

Java, l’un des langages de programmation les plus demandés et les plus classiques utilisés aujourd’hui, est adopté par des entreprises comme Spotify et Amazon pour permettre le développement rapide de logiciels et la rentabilité. 

PHP

Près de 22 % des professionnels mondiaux utilisent le langage PHP pour le développement de scripts et de sites Web. Il s’agit d’un langage open-source caractérisé par sa simplicité, sa rentabilité et son accessibilité. 

Typescript

Simplifiant le Javascript en le rendant plus facile à lire et à déboguer, à partir de 2022, TypeScript fait partie des dix langages de programmation professionnels les plus utilisés depuis plusieurs années consécutives.

Visitez le Blog - tech, méthodes et dernières actus.