La méthode Kanban dans les projets de développement informatique

Article

Cet article a pour ambition de présenter la méthode Kanban largement utilisée dans le développement de projets d’applications informatiques en tout genre : web, mobile set logiciels.

Quelle est la définition de la méthode Kanban ?

La méthode Kanban est une méthode agile, au même titre que la méthode Scrum.

Cette méthode est axée sur la visualisation. Elle est utilisée dans les développements de logiciels et d’applications web et vise l’amélioration continue des processus par le biais d’un tableau de visualisation.

Quelle est la composition d’une équipe Kanban ?

Il n’y a pas de répartition de rôles comme avec la méthode Scrum. Les rôles des membres de l’équipe vont évoluer en fonction des besoins du projet et de l’organisation. Une compétence précise peut-être apportée à tout moment du cycle de vie du produit, ce qui génère un meilleur contrôle des coûts et une meilleure visibilité. Chaque personne garde le rôle qu’il avait avant de travailler avec la méthode Kanban :

  • Chef de projet,
  • Product owner,
  • Développeur,
  • Lead développeur
  • etc.

Cela n’empêche pas que chaque membre de l’équipe détient une responsabilité. Par exemple, le product owner où son équivalent est chargé de prioriser les demandes entrantes émanant du donneur d’ordre.

Le développeur quant à lui traite les demandes qu’il voit arriver dans la colonne « A traiter » par ordre de priorité.

Le tableau de visualisation utilisé avec la méthode Kanban

Tableau Kanban Bocasay
Tableau Kanban Bocasay

Exemple d’un tableau Kanban contenant les tâches à réaliser réparties dans les colonnes d’avancement – Source : openclassrooms.com

Kanban repose sur un système de visualisation de cartes dans un tableau. Les cartes ou étiquettes représentent les tâches à traiter qui correspondent aux demandes entrantes. Le tableau a l’avantage d’être facile à déchiffrer. Il indique également l’état d’avancement des tâches à traiter en affichant les cartes dans différentes colonnes :

  • A faire,
  • En cours,
  • A tester,
  • Réalisé.

Chez Bocasay, nous recommandons l’usage de la méthode Kanban pour les équipes bien structurées techniquement et désireuses de démarrer très rapidement les développements. En effet cette méthode est simple et rapide à mettre en place.

Étant une méthode plus légère en termes de cadre à mettre en place que d’autres méthodes, nous conseillons dans certains cas de la mixer par exemple avec la méthode Scrum, pour répondre de façon la plus complète possible à vos besoins. Un tableau Kanban peut en effet permettre de visualiser l’état d’avancement des tâches à réaliser au sein d’un sprint Scrum.

Comment travaille l’équipe Kanban ?

Comme dit précédemment, chaque personne de l’équipe conserve son rôle.

L’ensemble du travail en cours est réparti par le biais d’étiquettes dans les colonnes du tableau de visualisation. L’équipe de développeurs traitent les tâches dans la colonne des tâches « A faire ». La tâche est déplacée de colonne en colonne, de gauche vers la droite, (ou d’état en état) jusqu’à ce qu’elle soit prête à être livrée au donneur d’ordre, colonne « Terminé ».

L’objectif de la méthode Kanban est de réduire les risques de surproduction, de gaspillage et de réduire les délais et les coûts. Le tableau Kanban, de visualisation des flux de travail, permet de prioriser et de suivre l’état d’avancement des tâches à accomplir.

Quels sont les avantages de la méthode Kanban ?

Avantages
financiers
Avantages
organisationnels
Avantages
stratégiques
Réduire les coûtsLe flux est continu
sans
interruption
Accélère les délais de
livraison
Très facile à mettre en
place
dans un projet
informatique
Niveaux de
transparence
et de communication
élevés
sur l’avancée des
développements grâce
au
tableau Kanban
Gestion quantitative
des tâches à traiter
Grâce au flux continu
de
traitement des
demandes,
les livraisons sont sans
interruption sur le
produit
développé
 
Des modifications
peuvent être
apportées
sur le produit à tout
moment

Comment évaluer une équipe Kanban ?

Les indicateurs pour évaluer une équipe Kanban sont similaires à ceux que vous pouez retrouver pour évaluer une équipe Scrumban :

N°1 – Le lead time

Indicateur de la fluidité de traitement des demandes par l’équipe.

Le lead time représente le temps que met une demande depuis sa création jusqu’à sa finalisation (colonne « Terminé).

N°2 – Le cycle time

Véritable révélateur de problème ou d’amélioration.

Le cycle time représente le nombre de jours où une demande reste dans la colonne « En cours de traitement » c’est-à-dire juste avant la colonne « Terminé ».

N°3 – Le diagramme de flux cumulés

Ce diagramme permet de voir le nombre de demandes qui sont en cours dans chaque colonne du tableau Kanban (de façon cumulée).

Cet indicateur permet de mettre en évidence les goulots d’étranglements au sein de l’étape « En cours de traitement » par exemple, où trop de demandes arrivent comparé à la capacité de traitement des développeurs, ce qui se termine par des demandes jamais traitées.